Le capitalisme : du spectacle au chaos…

du 17 au 30 novembre
dans le cadre du Mois du documentaire, en partenariat avec imagopublica

"La société du chaos fonctionne sur l'entretien mensonger de la terreur; elle gère et attise le désordre, l'effroi, la crainte religieuse, la panique sociale, la haine raciale, pour mieux affirmer son contrôle liberticide. Le cynisme de sa pratique nous informe sur son projet idéologique : celui d'un pouvoir seigneurial et sans partage. En cela la société du chaos ignore les tourments de la morale bourgeoise qui revendiquait des valeurs au nom de la valeur. La société du chaos n'a pas de valeurs : elle se contente de les mettre en scène."

Jordi Vidal "Résistance au chaos", Allia Ed. 

 

La Société du spectacle

Essai cinématographique de Guy Debord - France 1974 – 1h30

"Toute la vie des sociétés dans lesquelles règnent les conditions modernes de production s'annonce comme une immense accumulation de spectacles. Tout ce qui était directement vécu s'est éloigné dans une représentation." Toutes les images du film sont des images pré-existantes (publicités, actualités, films de fiction…) détournées et qui trouvent, ici un plus juste emploi. Non seulement mise en œuvre audiovisuelle des thèses du livre de 1967, le film de 1974, réalisé après le Mouvement des occupations de 1968, en propose également une nécessaire relecture…

Séance unique le 17 novembre à 20h45 : présentation-débat en compagnie de Guy-Claude Marie, auteur de "Guy Debord : de son cinéma en son art et en son temps" publié fin 2009 aux Editions Vrin.


cleeveland-contre-wall-streetCleveland contre Wall Street

Documentaire de Jean-Stéphane Bron – France, Suisse – 2010 -  1h38 - VOST

Le 11 janvier 2008, Josh Cohen et ses associés, avocats de la ville de Cleveland, assignent en justice les 21 banques qu’ils jugent responsables des saisies immobilières qui dévastent leur ville. Cleveland vs. Wall Street raconte l’histoire d’un procès qui aurait dû avoir lieu. Un procès de cinéma, dont l’histoire, les protagonistes et leurs témoignages sont bien réels…

Séance du mardi 23 novembre à 20h45 : débat en compagnie du Cercle Condorcet Midi-Pyrénées


le-plein-paysLe Plein pays

Documentaire d'Antoine Boutet – France – 2010 - 0h58

Un homme vit reclus depuis trente ans dans une forêt en France. Il creuse en solitaire de profondes galeries souterraines qu’il orne de gravures archaïques. Le film raconte cette expérience en marge de la société moderne, affectée par la misère humaine et la perte définitive d’un monde parfait…

Séance du mercredi 24 novembre à 20h45 : débat en compagnie de l'Association CORPS-ZéARTS.



la-fin-de-la-pauvreteLa fin de la pauvreté ?

Documentaire de Philippe Diaz – France – 2008 -  1h44

A partir d’une question simple - “avec tant de richesses dans le monde, pourquoi y a-t-il encore tant de pauvreté ?” -, ce cinéaste indépendant signe un réquisitoire percutant contre le capitalisme. A la fois didactique et corrosif, le film déploie un argumentaire solide, essentiellement fondé sur une collecte rigoureuse de l’information. Selon la thèse de l’économiste Jeffrey David Sachs, à laquelle le film doit son titre, “le capitalisme ne peut fonctionner sans pauvreté”

Séance du jeudi 25 novembre à 20h45 : débat en compagnie de Jean-Louis Dufour, Groupe de Recherches Documentaires, Directeur de l'ESAV.


the-cat-the-reverend-and-the-slaveThe Cat, the Reverend and the Slave

Documentaire de Alain Della Negra et Kaori Kinoshita  – France – 2010 -  1h19

Un documentaire sur trois communautés emblématiques sur Internet de Second Life, ce que certains appellent un réseau social. Les auteurs confient :

"Les joueurs de Second Life parlent sans distinction de leur vie et de celle de leur avatar. Pour eux, "seconde vie" ne signifie pas "vie simulée", mais "vie prolongée", déployée comme un moyen de communication et de partage d’expérience supplémentaire." 

Séance du mardi 30 novembre à 19h : débat en compagnie de Jordi Vidal (cf. ci-dessous)


servitude-et-simulacreServitude et simulacre en temps réel et flux constant

Essai cinématographique de Jordi Vidal (co-réal. Stéphane Goxe) – France – 2008 – 0h56

Jordi Vidal est l'auteur de Résistance au chaos, publié en 2002 aux Editions Allia, dans lequel il poursuit les perspectives critiques du capitalisme contemporain ouvertes par Debord en mettant en évidence sa dimension chaotique. Dans son essai suivant Servitude et simulacre en temps réel et flux constant, publié également chez Allia en 2007, il actualise sa critique de la Société capitaliste spectaculaire et chaotique en mettant, notamment et impitoyablement, sous le feu de la théorie critique les pseudo-contestations postmodernes qui prétendent toujours à l'excellence de la résistance politiquement correcte. Ce film est, en partie, la mise en œuvre audio-visuelle de ces thèses…

Séance unique le mardi 30 novembre à 21h : présentation-débat en compagnie du réalisateur Jordi Vidal.

Copyright © 2017 Cinéma le Cratère Salle Art et Essai de Toulouse - Tous droits réservés - mentions legales