Mange, ceci est mon corps

mangeSéance du jeudi 30 octobre à 20h45 : en compagnie du réalisateur Michelange Quay.


de Michelange Quay France 2008 - Int : Sylvie Testud, Catherine Samie... - 1h45
Haïti, île noire, solitaire, abandonnée à sa pauvreté et à sa misère. Madame, une femme blanche, vit un fantasme où elle enseigne, inspire et nourrit les masses damnées de la terre. Elle est en réalité entièrement coupée d’elles - à la mesure des continents. L’éveil du désir entre Madame et son serviteur noir, Patrick, va l’emmener au-delà de son isolement vers la réalité d’Haïti.Pour la première fois elle va voir et entendre cette terre et son peuple, découvrir la vérité de son corps et faire face à sa propre mortalité...


"Ce film parle, poétiquement, prophétiquement, d’un rapport métaphysique entre le nord et le sud, le noir et le blanc, le riche et le pauvre. Le film porte un avertissement ultime, celui d’une mort prochaine et réciproque des deux parties, et que le malheur, enfin là, réunit et rassemble. La facture du film est à la hauteur de sa vision : à la
recherche de ce qui renverse l’ordre des choses, annule toute caricature. A la recherche aussi de ce qui peut nous sauver : sortir du cliché, aller au-delà de ce qui sépare, tenter une percée régénératrice. C’est très difficile aujourd’hui d’accomplir ce travail. Ce film le fait." Marie-Clade Treilhou, cinéaste.