Skip to main content
Apolonia, Apolonia

Apolonia, Apolonia

Film de Lea Glob - Danemark - 2024 - 1h56

Avec : Apolonia Sokol, Oksana Shachko, Alexandra Tlolka, Hervé Breuil, Stefan Simchowitz, Mike White
Âge : Tout public
Lorsque la réalisatrice danoise Lea Glob commence à filmer la peintre Apolonia Sokol, il ne devait s’agir que d’un exercice d’école de cinéma. Le portrait filmé s’est finalement tourné sur treize années pour se muer en une épopée intime et sinueuse, celle d’une jeune femme artiste, depuis sa vie de bohème au cœur du théâtre du Lavoir Moderne que dirigent ses parents, jusqu’à son ascension dans le milieu de l’art contemporain, en passant par ses études aux Beaux-Arts de Paris. Mais en miroir d’Apolonia, ce sont aussi les destins d’Okasana Shachko, l’une des fondatrices des Femen, et de la réalisatrice, qui se dessinent. Une sororité à trois faces, à l’épreuve du monde d’aujourd’hui.
Apolonia, Apolonia est l’histoire d’un rapport au temps, aux autres et au monde. (...) Le cinéma devient la matière d’une relation où se mêlent des enjeux de dépendance et de thérapie si puissants qu’ils débordent le cadre d’un simple portrait. (...) Le corps féminin est au centre du film. Exposé, imposé ou provoquant, sa représentation ne cesse d’être questionnée. Apolonia, Apolonia, un prénom redoublé pour désigner une femme qui, à treize ans de distance est à la fois même et différente. L’exacte sensation que le spectateur ressent, en accéléré, après deux heures de film. Perception rare que seul procure le très grand cinéma documentaire, celui qui semble révéler une vérité qui nous aveugle. Le Bleu du miroir