Skip to main content

Le Vent nous emportera

Film de Abbas Kiarostami - France - 1999 - 1h58

Avec : Behzad Dorani, Farzad Sohrabi, Noghre Asadi, Roushan Karam Elmi, Bahman Ghobadi, Shahpour Ghobadi, Reihan Heidari, Masood Mansouri, Ali Reza Naderi, Frangis Rahsepar, Masoameh Salimi, Lida Soltani
Âge : Tout public
Bezhad et son équipe arrivent de Téhéran pour un court séjour dans un village du Kurdistan iranien. Les habitants ignorent la raison de leur venue. S'ils font croire aux villageois qu'ils sont à la recherche d'un trésor, ils semblent surtout s'intéresser à une femme quasi-centenaire. Au fil des jours, Bezhad multiplie des rencontres qui vont petit à petit bouleverser sa vision de l'existence.
Rencontre avec Guy Chapouillié
Mar. 02/07 2024 à 19:30
La séance sera précédée du court-métrage Le Choeur d'Abbas Kiarostami

Le Veilleur de Téhéran


Au terme de la projection du film Le vent nous emportera, J’avais la tête échauffée de mille et une trajectoires à donner le vertige, car ça trace, ça sillonne, ça fait la route, à pied, en moto, en voiture, ça découvre des raccourcis, mais sans jamais de mouvements maladifs, ni de tournoiements sans principe, seulement avec la volonté de fixer à hauteur d’homme, le mouvement des choses et des personnes. Un enchaînement voisin du geste de Picasso articulant des tableaux sur des tableaux, car ici aussi, mais d’une autre manière, l’invention, tout en l’effaçant, succède à l’invention pour donner le spectacle singulier de la condition humaine : le chantier de la moisson, la cueillette des fraises, la traversée de la moto dans le flot ductile des blés, une accumulation d’angles glorieux qui saluent la beauté jusqu’à l’épuisement. C’est un peu comme si quelque chose, caché dans notre monde, se manifestait dans une qualité nouvelle dont chaque alliance audiovisuelle exhalerait le parfum de la vie, fut-elle tragique. Abbas Kiarostami est un veilleur qui réveille.
Guy Chapouillié